En Iran

L’ambassade d’Iran refuse de recevoir la pétition

Posted by: on avr 24, 2015 | Pas de commentaires

cinquante_deux_2Le Comité d’Action pour les Chrétiens Persécutés (CACP) désirait déposer ce jeudi matin la pétition pour la libération du pasteur Farshid Fathi à l’ambassade d‘Iran à Berne. Les Iraniens ont refusé la réception des 5337 signatures. Le président du CACP n’a pas même eu accès au hall d’entrée.

Voilà des mois que l’organisation humanitaire CACP basée à Safnern (BE) tente d’obtenir un rendez-vous avec l’ambassadeur iranien, M. Gholamali KHOSHROO. Toutes les demandes écrites ou téléphoniques sont restées sans réponse. Le CACP a donc décidé d’apporter les signatures directement sur place. Malheureusement sans succès. Le CACP n’a même pas pu déposer la caisse contenant les bordereaux de signatures. On doit les faire parvenir par la poste. « Je me suis sentie comme une grande criminelle lorsque quatre policiers en faction nous ont raccompagnés et pris nos coordonnées », raconte la porte-parole du CACP.

Pour mémoire : Farshid Fathi, père de deux enfants, est en prison depuis Noël 2010 pour avoir abandonné l’islam et embrassé la foi chrétienne. 5337 signatures ont été rassemblées par le CACP, à quoi s’ajoutent environ 18’000 cartes postales envoyées des quatre coins du pays directement à l’ambassadeur d’Iran en Suisse.

Le 5 mars 2012, Farshid Fathi est condamné à six ans de prison pour « atteinte à la sécurité nationale, au-travers de sa participation à une organisation chrétienne, de récoltes de fonds, et de propagande contre le régime islamique par la propagation du christianisme dans le pays. » Entretemps, Fathi s’est vu rajouté une année de prison pour détention d’alcool, qu’on avait placé dans sa cellule.

L’Iran a ratifié la Déclaration Universelle des Droits de l’homme des Nations Unies et s’est engagé à garantir la liberté de religion et d’opinion. Ces droits sont également valables pour les chrétiens.

« Nous sommes préoccupés par l’état de santé de Farshid Fathi et exigeons sa libération immédiate », écrit le président du CACP Suisse, Konrad Bächi, dans un communiqué de presse.

Le CACP Suisse s’engage depuis 27 ans auprès des chrétiens persécutés et des personnes dans le besoin. En 2014, 37 convois humanitaires ont été organisés depuis Safnern vers de plusieurs pays sur 3 continents.

Laissez votre commentaire