Un Chrétien Chinois vient d’être condamné à 7 ans d’emprisonnement

Posted by: on août 5, 2016 | Pas de commentaires

chinese-christians

Un Chrétien Chinois vient d’être condamné à 7 ans d’emprisonnement pour « subversion contre l’état », selon la formule utilisée par les autorités chinoises. Prions pour Hu Shigen, un ancien de l’église Holy Love, de la ville de Jinhua (province de Zheijiang). Ce chrétien âgé de 67 ans, était accusé de diriger une organisation secrète qui prétendait être une église mais qui en fait était un réseau d’espions censés dévoiler les agissements de responsables du pouvoir.

En réalité Hu Shigen, aidé de plusieurs autres chrétiens protestaient contre la destruction récente de centaines de croix d’églises à travers la région et contre les arrestations de centaines de chrétiens ou avocats défendant ces derniers. En effet être chrétien sans appartenir au mouvement des 3 églises patriotiques est illégal, ce qui pousse des millions de chrétiens chinois à se réunir dans des églises de maison ou carrément en secret.

« Ses idées et son comportement ont sérieusement endommagé la stabilité sociale de la région, car il organisait des activités destinées à manipuler l’opinion publique » a déclaré l’avocat général. Hu Shigen avait déjà été condamné en 1994 à 20 ans de prison en vertu de l’accusation, maintenant abrogée, d’être un contre-révolutionnaire. Sa peine avait été réduite ensuite et il avait été libéré en 2008. Plus d’une douzaines d’autres chrétiens ou avocats les défendant sont encore en prison dans la même ville attendant de passer devant un tribunal pour des accusations semblables, parmi eux le militant Gou Hongguo et l’avocat Zhou Shifeng, tous deux ardents défenseurs de chrétiens.

Dans bien des cas les familles de ces chrétiens emprisonnés ne sont pas tenues au courant de ce qui se passe, et les prisonniers eux-même, y compris les avocats qui les défendent, sont fréquemment torturés pour les forcer à apparaître devant les caméras de la télévision d’état afin de « confesser » les crimes pour lesquels ils ont été arrêtés. Le parti communiste de Chine ne peut pas accepter, en raison de son athéisme viscéral, que les chrétiens puissent considérer Jésus-Christ comme le Seigneur des seigneurs et Roi des rois. Pour les autorités cela équivaut à dire que l’état se trompe et cela ne peut être causé que par une influence étrangère, d’où l’accusation d’espionnage !

Prions s’il vous plaît pour les 230 avocats qui, à travers la Chine, selon Amnesty International, se sont engagés à défendre les chrétiens et les pasteurs qui protestent depuis le début juillet contre la destruction des croix surmontant le dôme des églises chrétiennes de la province de Zheijiang, où se trouve une forte concentration de chrétiens. »

Source : Premier.org.uk & Release International

Laissez votre commentaire